Assurance-vie | Contrat de capitalisation

  • Pour anticiper votre transmission
  • Placement d’épargne multicarte
  • Abattement fiscal : jusqu’à 152 500 €

3 raisons de choisir ces produits

  • Des produits d’épargne à moyen et long terme
  • Une transmission d’un capital hors succession
  • Une diminution des droits de succession

Description

En matière d’épargne, l’assurance-vie est le placement préféré des français. Mais sachez que ce placement a également de réel atout en terme de transmission. En effet, l’assurance-vie offre de nombreux avantages fiscaux lors d’une succession. C’est également le cas pour son petit-frère, le contrat de capitalisation, qui est bien moins connu. Voici ci-dessous les différentes caractéristiques des deux enveloppes fiscales : 

Le contrat d’assurance-vie

Comme dit précédemment, l’assurance-vie est le placement préféré des français. En effet, c’est un produit d’épargne à moyen et long terme qui permet d’investir sur différents supports financiers. Le fonds euros, qui permet de sécuriser votre épargne et les unités de compte, qui vous offrent un rendement plus attractif.

L’assurance-vie offre de multiples avantages :  

  • Votre capital est disponible à tout moment,
  • Les versements sont libres (mensuels ou occasionnels),
  • Vous pouvez souscrire à plusieurs contrats d’assurance-vie,
  • Vous pouvez choisir le ou les bénéficiaires de votre contrat,
  • Vous pouvez choisir entre gestion libre ou pilotée (en fonction de votre profil investisseur vous confiez la gestion de votre contrat à un professionnel),
  • En cas de rachat, après 8 ans de détention, les plus-values sont défiscalisées.

Au niveau transmission, c’est tout aussi intéressant : 

  • La transmission du capital est hors succession,
  • L’abattement fiscal peut atteindre 152 500 € pour vos enfants,
  • Les droits de succession d’un conjoint bénéficiaire sont totalement exonérés.

Le contrat de capitalisation

Le contrat de capitalisation est très similaire au contrat d’assurance-vie. C’est également un produit d’épargne à moyen et long terme, sur lequel vous pouvez investir sur différents supports financiers (fonds euros pour la sécurité, et unités de compte pour le rendement).

Toutefois, quelques différences sont notables : 

  • Avec un contrat de capitalisation, vous ne pouvez pas désigner de bénéficiaires en cas de décès.
  • Lors du décès de l’assuré, le contrat de capitalisation ne se clôture pas, il se transmet. Cela permet aux bénéficiaires de conserver les avantages fiscaux.
  • Grâce au contrat de capitalisation, vous pouvez transmettre votre capital de votre vivant, grâce à une donation (soit en pleine propriété, soit en démembrement avec réserve d’usufruit).
  • Le contrat de capitalisation permet d’effectuer une donation de votre vivant, contrairement au contrat d’assurance-vie. Cela peut se faire de deux manières différentes :
    • Soit en pleine-propriété,
    • Soit en démembrement avec réserve d’usufruit.
  • Le contrat de capitalisation peut être très intéressant pour une entreprise. En effet, la fiscalité sur les plus-values est très avantageuse.

Les besoins varient selon chaque situation. Il est donc primordial que l’on se rencontre, afin d’étudier au mieux vos besoins.