FIP / FCPI

  • Dispositifs de défiscalisation
  • Durée minimale de l’investissement : 5 ans
  • Abattement fiscal : de 18% à 38%

4 raisons de choisir ces produits

  • Un abattement fiscal très attractif
  • Une mutualisation des risques
  • Une diversification d’actifs
  • Une exonération d’impôt sur les plus-values

Description

Description

Les FCPI et FIP sont tous deux des Fonds Communs de Placements (FCP). Ils font partie des Organismes de Placements Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM). Ces produits financiers sont considérés comme des fonds à risques. Ils sont ouverts à tous, mais mieux vaut être un investisseur averti pour investir dans ces FCP.

En plus d’une fiscalité plus qu’intéressante, ces deux fonds permettent de financer les PME et de favoriser l’investissement direct de l’épargne vers des sociétés non cotées.

Différences entre FCPI et FIP

FCPI

Les FCPI sont des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation certifiés par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ils permettent de financer des PME (Petites et Moyennes Entreprises) dont le secteur principal provient de l’innovation comme la technologie, l’écologie, le digital … Ces PME doivent se situer en France ou dans l’Union-Européenne. Afin de favoriser le développement et la croissance des PME de moins de 2 000 salariés et ayant moins de 10 ans d’expérience dans l’innovation, vous pouvez acheter des parts de FCPI en contrepartie d’une réduction d’impôt de 18% du montant investi.

Attention toutefois, car seulement 12 000€ de parts (ou 24 000€ si vous êtes en couple) vous permettront de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. En effet, le plafond est de 2 160€ de réduction d’impôt pour une personne seule et de 4 560€ pour un couple.

FIP

Les FIP sont des Fonds d’Investissement de Proximité créés en 2003 par la loi Dutreil. Ces fonds sont semblables aux FCPI, car ils permettent d’aider les PME. Celles-ci sont par contre exclusivement françaises.

Il existent 3 catégories de FIP :

  • FIP de droit commun (dit classique)
    • Investissement en France métropolitaine
    • 18% de réduction d’impôt sur votre investissement
    • Jusqu’à 2 160€ de réduction d’impôt sur le revenu si vous êtes seul, ou jusqu’à 4 320€ si vous êtes en couple (mariés ou pacsés, avec une imposition commune)
  • FIP Corse
    • Investissement en Corse exclusivement
    • 38% de réduction d’impôt sur votre investissement
    • Jusqu’à 4 560€ de réduction d’impôt sur le revenu si vous êtes seul, ou jusqu’à 9 120€ si vous êtes en couple (mariés ou pacsés, avec une imposition commune)
  • FIP Outre-mer
    • Investissement dans les DOM COM (départements ou collectivités d’Outre-mer) exclusivement
    • 38% de réduction d’impôt sur votre investissement
    • Jusqu’à 4 560€ de réduction d’impôt sur le revenu si vous êtes seul, ou jusqu’à 9 120€ si vous êtes en couple (mariés ou pacsés, avec une imposition commune)

Comment ça marche ?

  1. Si ce n’est pas déjà fait, vous devez avant tout ouvrir un compte-titres.
  2. Vous avez ensuite jusqu’au 31 décembre pour acheter vos parts en FCPI ou FIP. Cela vous permettra d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu en année n. Exemple : Vous avez acheté des parts dans une FCPI le 21 novembre 2019. Vous obtiendrez votre réduction d’impôt sur le revenu à partir du 1er septembre 2020.
  3. Pour ne pas perdre l’avantage fiscal, il vous faut impérativement conserver vos parts pendant au minimum 5 ans (voir plus suivant les FCPI / FIP). En cas de décès de votre conjoint, de licenciement ou d’invalidité, vous pourrez exceptionnellement vendre vos parts.
  4. Une fois les 5 ans atteints, vous pouvez conserver vos parts ou les vendre.

| Bon à savoir  : 

  • Vous pouvez parfaitement investir dans un FCPI et dans un FIP.

Etudes de cas

  • Investissement dans un FCPI ou FIP classique : vous pouvez investir jusqu’à 12 000€ (ou 24 000€ si vous êtes en couple) pour bénéficier de la réduction d’impôts maximale de 2 160€ (ou 4 280€ si vous êtes en couple), soit 18% de réduction d’impôt.
  • Investissement dans un FIP Corse ou Outre-mer : vous pouvez investir jusqu’à 12 000€ (ou 24 000€ si vous êtes en couple) pour bénéficier de la réduction d’impôts maximale de 4 560€ (ou 9 120€ si vous êtes en couple), soit 38% de réduction d’impôt.

Vous souhaitez plus d’informations sur le produit ?

Avantages

  • Une diversification d’actifs,
  • Des risques mutualisés,
  • Des performances élevées dues à une corrélation avec les risques encourus,
  • La défiscalisation des versements,
  • L’exonération d’impôts sur les plus-values,
  • La possibilité de transférer vos parts à un autre investisseur, et ce, sans perdre les bénéfices des avantages fiscaux.

Contraintes

  • Ces fonds sont pour des investisseurs avertis, car ce sont des fonds dits risqués.
  • Le capital n’est pas garanti. Risque de perte partielle voire totale du capital.
  • Absence de liquidité, car le capital est bloqué pour que vous puissiez bénéficier des avantages fiscaux.
  • Conservation des parts pendant au minimum 5 ans (voir 10 ans pour certains fonds).
  • Un plafonnement global des niches fiscales de 10 000€.

Conseil d'expert

Les FCPI et FIP sont des fonds qui permettent une réduction d’impôt incroyable ! En effet, si vous investissez dans un FIP Corse par exemple, la réduction d’impôt sur le revenu atteint 38% du montant investi ! Si vous êtes un investisseur averti et que vous souhaitez aider les PME françaises (voir européennes), foncez !