SCPI PRIMOFAMILY

  • Placement immobilier
  • SCPI en immobilier résidentiel
  • Performance 2019(1) : +4.03%
  • Echelle de risque(2) : 3 sur 7
  • Durée recommandée : 10 ans
  • Proposé par Primonial REIM

3 raisons de choisir ce produit

  • Forte demande dans l’immobilier du « quotidien »
  • PRIMOFAMILY est une SCPI à capital variable
  • Objectif de mutualisation des risques

Description

Description

PRIMOFAMILY est une SCPI à capital variable proposée par Primonial REIM. Elle investit principalement dans l’immobilier « du quotidien », qui intègre des logements résidentiels, mais aussi des commerces urbains et des hôtels. Les actifs se situent en France et en zone Euro.

L’objectif de PRIMOFAMILY est d’offrir aux investisseurs la possibilité d’accéder à un immobilier qui leur ressemble.
Les biens sélectionnés se trouvent dans des métropoles, villes ou quartiers parmi les plus dynamiques d’Europe.

Comment ça marche ?

Pour investir dans la SCPI PRIMOFAMILY, c’est très simple :

    1. La SCPI détient directement et/ou indirectement de l’immobilier « du quotidien » (logements résidentiels, hôtels, commerces urbains). Les logements sont confiés à des locataires avec qui PRIMOFAMILY a conclu des baux.
    2. Vous achetez des parts de la SCPI, qui sont accessibles à partir de 194€ et finançables à crédit. PRIMOFAMILY peut également être souscrite en assurance-vie.
    3. Vous n’avez rien à gérer, PRIMOFAMILY assure pour vous la gestion et la location des biens.
    4. Vous percevez des revenus, une fois les frais de gestion retirés.

Performances

2019 2018 2017
Performances de l’année +4.03% +4% +4.19%

Chiffres clés (au 31 décembre 2019)

0 %
Taux d’occupation financier
0 Mns €
Capitalisation
0
Prix de la souscription
0 parts
Minimum de souscription
0
Nombre de baux
0
Nombre d’associés

Répartition géographique en %

Répartition sectorielle en %

Fiscalité

| Revenus fonciers (les revenus locatifs)

  • Soumis à l’impôt sur le revenu (IR) dans la catégorie des revenus fonciers  (choix entre le régime micro-foncier ou le régime réel)
  • Prélèvements sociaux

–> Imposition au régime micro-foncier si les recettes sont inférieures à 15 000€ au titre de l’année d’imposition

| Revenus financiers (placements de trésorerie de la SCPI)

  • Soumis à l’impôt sur le revenu (IR)
  • Prélèvements sociaux de 17.2%

| Plus-values sur cession de parts sociales de la SCPI

  • Imposition au titre des plus-values immobilières de 19%
  • Prélèvements sociaux de 17.2%

| IFI

Déclaration en partie à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), seulement pour le patrimoine immobilier qui a une valeur supérieure à 1.3 millions d’euros.

| Bon à savoir

Vous avez la possibilité de modifier cette fiscalité en intégrant la SCPI dans un contrat d’assurance-vie ou de capitalisation.

Comprendre la SCPI PRIMOFAMILY en 2 mn !

Vous souhaitez plus d’informations sur le produit ?

(1) Net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
(2) Echelle de risque : Le risque se calcule sur une échelle qui va jusqu’à 7. Plus le chiffre est élevé et plus le risque est élevé. Ainsi, si le chiffre est égal à 1, cela veut dire que le risque est très faible. Si par contre le chiffre est égal à 6, cela veut dire que le risque est élevé. 

Avantages

  • Des revenus trimestriels potentiels : l’immobilier collectif permet de restituer aux investisseurs un revenu foncier trimestriel issu des loyers versés par les locataires du patrimoine de la SCPI.
  • Un patrimoine accessible à partir d’une mise de fonds limitée : l’immobilier collectif permet à l’investisseur de s’exposer, à travers l’achat de parts pour un montant qui peut être de quelques milliers d’euros, à une portion d’un patrimoine de plusieurs millions d’euros.
  • Un objectif de mutualisation des risques : la SCPI cherche à investir dans un patrimoine étendu loué à un grand nombre de locataires, avec pour objectif de diversifier le risque locatif et le risque géographique.
  • Une gestion immobilière professionnelle et patrimoniale : la gestion du patrimoine de la SCPI est entièrement dévolue à la société de gestion. L’objet social de la SCPI est la gestion d’un patrimoine immobilier locatif, à l’exclusion des activités de construction vente ou de marchands de biens. Cette gestion est effectuée en contrepartie de frais dont des commissions de gestion.
  • Des obligations de gouvernance et de transparence : les organes de gouvernance de la SCPI comprennent un Conseil de Surveillance où siègent des associés. Les associés se prononcent en assemblée générale sur les résolutions proposées par la société de gestion. Ils reçoivent un bulletin d’information trimestriel et un rapport annuel complet sur la SCPI.

Risques

  • Risque en revenu et en capital : les revenus potentiels de la SCPI peuvent varier à la hausse ou à la baisse, ainsi que la valeur de retrait de la part. Les SCPI comportent un risque de perte en capital. Les parts achetées en nue-propriété ne donnent droit à aucun revenu.
  • Risque de liquidité : la liquidité des parts de SCPI n’est pas garantie par la société de gestion. Ce placement étant investi en immobilier, il est considéré comme peu liquide et doit être envisagé dans une optique de long terme. En cas de démembrement, les possibilités de retrait ou de cession des parts sont limitées, voire inexistantes. Il est conseillé aux porteurs de parts démembrées de conserver leurs droits pendant toute la période de démembrement.
  • Risque de marché : les revenus potentiels de la SCPI ainsi que la valeur des parts et leur liquidité peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture économique et immobilière.
  • Risque lié à l’endettement : la SCPI peut avoir recours à l’endettement dans la limite de 40 % de la valeur de ses actifs immobiliers. Le montant perçu en cas de retrait est alors subordonné au remboursement de l’emprunt par la SCPI.
  • Risque lié à l’achat à crédit de parts de SCPI : si le revenu des parts achetées à crédit par l’associé n’est pas suffisant pour rembourser le crédit, ou en cas de baisse des prix lors de la vente des parts, le souscripteur devra payer la différence.
  • Risques liés à des investissements dans des actifs immobiliers : les variations du marché immobilier peuvent entraîner des variations importantes de la valeur des immeubles, tout comme l’évolution du marché locatif (risque de vacance locative ou d’impayés) ainsi que le niveau de prestation technique des immeubles.

Frais

Conditions de souscription au  31/12/2019

  • Prix de souscription : 194 euros.
  • Minimum de souscription : 10 parts.
  • Entrée en jouissance : 1er jour du 4ème mois qui suit la souscription.

L’associé s’acquitte d’une commission de souscription lors de l’achat de ses parts, puis d’une commission de gestion annuelle. La commission de souscription est incluse dans le prix de souscription et la commission de gestion est déduite des loyers perçus avant le versement des revenus trimestriels.

  • Commission de souscription
    La commission de souscription est fixée à 9,15 % TTC (au taux de TVA actuellement en vigueur) du prix de souscription prime d’émission incluse.
  • Elle rémunère :
    • les frais de collecte, notamment la préparation et la réalisation des augmentations de capital, le placement des parts de SCPI lié à l’activité d’entremise des distributeurs,
    • les frais d’étude et l’exécution des programmes d’investissements.
  • Commission de gestion annuelle
    La commission de gestion est fixée à 10 % HT (12 %TTC) du montant des produits locatifs et des produits accessoires hors taxes encaissés par la société, et à 5 % HT (6 % TTC) des produits financiers nets. Elle rémunère la gestion des biens sociaux, l’administration de la SCPI, la gestion de la trésorerie et la répartition des bénéfices.
  • Commission de cession (y compris de mutation)
    Cession de parts réalisée directement entre vendeur et acheteur : 75 € HT / 90 € TTC par dossier.
    Cession de parts réalisée par confrontation des ordres d’achat et de vente : commission assise sur le montant de la transaction (taux fixé par l’Assemblée Générale).
    Mutation de parts : 200 € HT / 240 € TTC par héritier ne pouvant dépasser 10 % de la valorisation des parts au jour du décès ou 75 € HT / 90 € TTC par dossier pour les autres cas de mutation à titre gratuit.
  • Commission d’acquisition ou de cession d’actifs
    Commission de cession : 1,25 % HT / 1,50 % TTC du prix de cession net vendeur.
    Commission d’acquisition : 1,25 % HT / 1,50 % TTC du prix d’acquisition des actifs acquis en réinvestissement des actifs cédés, y compris en cas de financement complémentaire par emprunt.

Fiche technique

  • Nom : PRIMOFAMILY
  • Nature : SCPI en immobilier résidentiel à capital variable
  • Date de création : 26 juin 2017
  • Durée minimum de placement recommandée : 10 ans
  • Echelle de risque : 3 sur 7
  • N° Visa AMF : 19-05
  • Date de délivrance : 23 avril 2019
  • Durée de la SCPI : 99 ans
  • Capital Maximum Statutaire : 126 562 500 €
  • Dépositaire : CACEIS Bank
  • Évaluateur immobilier : CBRE Valuation
  • Société de gestion : Primonial REIM
  • N° Agrément : GP 11000043 du 16/12/2011
  • N° Siren : 531 231 124 00037 RCS Paris
  • Date Agrément AIFM : 10 juin 2014

Conseil d'expert

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier résidentiel, mais que vous n’avez pas le temps pour la gestion (ou que cela ne vous intéresse pas), alors cette SCPI est faite pour vous !